Blog

Détails inconnus sur les voyageurs américains à la recherche de médicaments sur ordonnance moins chers … – Npr

Détails inconnus sur les voyageurs américains à la recherche de médicaments sur ordonnance moins chers … – Npr

« VIPPS sera un avantage remarquable pour les consommateurs qui doivent être /augmentin-amoxicillin-clavulanate/ certains que les médicaments sur ordonnance qu’ils obtiennent proviennent de pharmacies en ligne légitimes. » Au moment de mettre sous presse, trois services avaient obtenu la qualification VIPPS : la pharmacie. com, Merck-Medco Rx Services et Earth, Rx. com. Lors de sa conférence annuelle de juin 1999, l’American Medical Association a élaboré des normes pour les médecins qui traitent spécifiquement des prescriptions sur Internet.

Il s’agit en fait d’examiner les clients pour établir un diagnostic ou s’assurer de l’existence d’un problème médical. Plusieurs acteurs de l’industrie pharmaceutique soutiennent l’activité de l’AMA. « Le partenariat entre le professionnel de la santé et le client est d’une importance cruciale », déclare Martin Hirsch, superviseur des affaires publiques pour Roche Laboratories Inc., fabricant de Xenical. « Nous maintenons des lignes directrices qui garantiront la poursuite de ce partenariat. » Avec les activités réglementaires et bénévoles en plein essor, il sera certainement toujours difficile de rester au top des ventes nettes de médicaments interdites.

La FDA a l’intention d’aider à accroître la reconnaissance du public avec une campagne d’éducation et d’apprentissage qui informe les consommateurs des risques sanitaires, financiers et légaux des ventes en ligne de produits médicaux. La campagne ciblera également les professionnels de la santé et le secteur. Diverses autres équipes fédérales et privées mènent des activités de sensibilisation similaires. “Les clients doivent reconnaître les menaces d’acheter des médicaments sur ordonnance en ligne afin qu’ils puissent continuer à être vigilants”, affirme Shuren de la FDA. “Le public doit également comprendre”, a-t-il déclaré. ajoute, “qu’il y a un prix à dépenser pour l’exploitation d’une pharmacie en ligne interdite.

La pharmacie est autorisée à offrir des médicaments sur ordonnance par l’État dans lequel elle exerce ses activités et également dans les États vers lesquels elle offre, si un certificat hors de l’État est nécessaire. Après avoir créé un compte, les utilisateurs doivent envoyer une ordonnance valide. Les médecins peuvent l’appeler, ou les particuliers peuvent le fournir à la pharmacie par télécopieur ou par la poste.

Les ordonnances sont généralement fournies dans les 3 jours, généralement sans frais de livraison. Moyennant des frais supplémentaires, de nombreux sites Web livreront certainement du jour au lendemain. Les sites disposent généralement d’un dispositif permettant aux clients de poser des questions au pharmacien, soit par e-mail, soit par un numéro sans frais. Ce que les clients peuvent faire, avec des milliers de sites Web de distribution de médicaments en activité, comment les consommateurs peuvent-ils savoir quels sites sont authentiques, en particulier lorsqu’il est extrêmement facile de créer un site Web vraiment expert et promettant également des réductions de prix importantes ou un un minimum de soucis ? « Les consommateurs doivent être prudents », déclare Jeffrey Shuren, M.D., officier de police médicale au Bureau des politiques, de la planification et de la législation de la FDA.

Le seul guide pour rechercher des médicaments moins chers du Canada ? Pas si vite

Vous recherchez un revendeur réputé. Vous obtenez des suggestions de copains. Vous vérifiez la zone. “La FDA propose ces idées aux consommateurs qui achètent des produits de bien-être en ligne : parlez à la National Association of Boards of Pharmacy pour déterminer si le site est une pharmacie accréditée en règle (parcourez le site Web à l’adresse www.

N’achetez pas sur des sites qui suggèrent un médicament sur ordonnance pour la première fois sans examen physique, vendez un médicament sur ordonnance sans ordonnance ou commercialisez des médicaments non acceptés par la FDA. Ne collaborez pas avec des sites qui ne donnent pas accès à un pharmacien agréé pour répondre aux demandes de renseignements. Éloignez-vous des sites qui ne reconnaissent pas avec qui vous traitez et ne fournissent pas non plus de code américain.

Méfiez-vous des sites Web qui annoncent un “nouveau remède” pour un problème majeur ou une solution miracle rapide pour une vaste gamme de maux. Méfiez-vous des sites qui utilisent des termes impressionnants pour dissimuler un manque d’excellentes recherches scientifiques ou de ceux qui déclarent que le gouvernement fédéral, la carrière clinique ou les scientifiques des études de recherche ont en fait conspiré pour réduire un élément.

Parlez à votre professionnel de la santé avant d’utiliser tout type de médicament pour la première fois. Si vous pensez qu’un site est interdit, vous pouvez le signaler à la FDA en envoyant un e-mail à [email protected]